La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Restaurant de Seppois-le-Bas avant la guerre.Restaurant de Seppois-le-Bas avant la guerre.

Les ruines de l'église de Seppois-le-Bas après le bombardement de 1915Les ruines de l'église de Seppois-le-Bas après le bombardement de 1915

 

Le monument aux morts devant la nouvelle église de Seppois-le-Bas.Le monument aux morts devant la nouvelle église de Seppois-le-Bas.

L'église provisoire après le bombardement de 1915L'église provisoire après le bombardement de 1915

MAPA * au 01/03/2016 *

La Commune de Seppois-le-Bas a lancé un marché de maîtrise d'oeuvre

*voir dans urbanisme*

La mairie de Seppois-le-Bas dans les années 1900La mairie de Seppois-le-Bas dans les années 1900

Histoire

La localité de Seppois est mentionnée sur d'anciens documents, le plus ancien encore conservée date de l'an 1264 et est conservé dans le fond de Lucelle.

En l'an 1530, la paroisse comprend les deux Seppois, Luffendorf et la partie de Bisel sur la rive gauche de la rivière. Les autorités religieuses et les paroissiens établissent ensemble une charte qui contient 32 décrets, elle fut la première du genre en Alsace.

En 1633, les Suédois dévastèrent la contrée et selon la tradition orale, il ne resta qu'une seule maison au village.La Guerre de Trente Ans subsiste dans la mémoire comme une horreur sans nom, le Suédois est synonyme de barbare. L'année 1838 verra la séparation des deux communes de Seppois pour l'enseignement primaire, en 1848 la commune de Seppois-le-Haut décide de bâtir une église et en 1856 la paroisse devient autonome.

En 1856 l'église de Seppois-le-Bas bâtie en 1530 est devenue dangereuse et a été complétement rénovée et agrandie, on avait presque fait la dépense d'une nouvelle église ! En ces années 1800, la plus grande partie des habitants de Seppois cultive la terre. On vit pratiquement en autarcie et assez pauvrement. Dès les années 1900, un marché très fréquenté et animé s'installe tous les mercredis et 4 grandes foires annuelles attirent des visiteurs de toute la région. L'électrification du village est imminente quand la déclaration de la guerre le 3 août 1914 bouleverse l'ordre des choses. Le front s'organise et s'installe contre les Allemands du côté de Bisel, les tirs d'artilleries touchent le village de Seppois, des maisons brûlent, et les habitants voient les soldats portés les blessés et les enterrer après les combats.

Vers la fin de 1915, après la destruction de l'église, les autorités militaires décident l'évacuation de la population. Dès l'armistice du 11 novembre 1918, les habitants de Seppois évacués dans les communes les plus proches cherchent à rentrer chez eux.

Seppois-le-Bas fut le premier village d'Alsace a être libéré le 19 novembre 1944 par un détachement du RICM. La libération de Seppois a permit d'ouvrir la route aux libérateurs vers Mulhouse et le Rhin pour chasser les occupants allemands hors de France. La commune compte aujourd'hui plus de 1200 habitants.